Catégorie

La santé au naturel

Recherche

Recherche par zone

Cliquez sur une région du corps pour trouver ce qu'il vous faut !
Les sujets les plus consultés:

recherche par type de produit

Quel type de produits recherchez-vous?
Téléphone +32 10 24 30 04 Lundi au vendredi de 9h à 16h30

Contact par e-mail
Suivi de ma commande

Saviez-vous?

Dépression saisonnière et fibromyalgie

Dès l'automne, la baisse de lumière diminue la sécretion de mélatonine dans notre corps, essentielle pour un bon sommeil. Sans oublier le millepertuis ou le griffonia pour aider la glande pinéale.

La Glande pinéale, une des glanes endocrines principales, joue un rôle essentiel dans les rythmes biologiques, le moral et la prévention du cancer. Son hormone principale, la mélatonine favorise le sommeil, synchronise toutes nos fonctions physiologiques et nos rythmes biologiques. De récentes études ont montré que cette hormone est aussi synthétisée dans les végétaux, comme par exemple le millepertuis.

Millepertuis

 

Chez les mammifères, la synthèse de mélatonine dans la glande pinéale et sa sécrétion sont liées à la lumière. Elle est produite sous l'effet de la lumière qui bloque sa consommation. Plus la lumière décroit quand vient l'automne et plus nous sommes sujets à la déprime saisonnière par manque de mélatonine.

 

Cette hormone assure de multiples fonctions :

 

Elle permet une bonne récupération pendant le sommeil et régule le phénomène de vieillissement. De nombreuses études ont montré qu'elle est utilie pour éviter la dépression, l'insomnie, le diabète, l'obésité, l'alopécie, la migraine, les troubles immunitaires, les maladies cardiaques et le cancer notamment celui de la prostate.

 

Une étude a, par exemple, révélé que la baisse de la mélatonine multiplie par quatre le risque de cancer de la prostate. La baisse de la mélatonine circulante est retrouvée dans de nombreux troubles psychiatriques, ainsi que dans les maladies neurodégénératives et systémiques. Ainsi, on recommande de prendre de la mélatonine dans de nombreuses maladies, notamment les troubles bipolaires, la dépression et la fibromyaligie, et plus récemment dans la maladie d'Alzheimer.


D'intéressants travaux ont montré que, chez la femme, elle participe à la régulation de la sécrétion de la progestérone.

La mélatonine agit en effet sur les ovaires. Elle exerce un rôle bien connu dans la synchronisation des fluctuations saisonnières de la reproduction. Mais comme l'a montré aussi une étude plus récente, toute perturbation de la pinéale diminue la croissance ovarienne du corps jaune et entraine une baisse de la progestérone. Dans la maladie des ovaires nommée polykystose, il existe un surpoids, de l'acné, parfois de l'hirsutisme.

Ces troubles sont améliorés, comme l'a montré une étude récente, par la mélatonine, car elle fait baisser le nombre des kystes et diminue le surpoids.

Mais attention à la mélatonine de synthèse : Car comme pour d'autres hormones substitutives, cela peut certainement provoquer une baisse de la capacité de l'organisme à produire sa propre mélatonine naturelle à partir de la sérotonine. Il est donc préférable de stimuler sa production en donnant à l'organisme les bonnes conditions pour fabriquer suffisamment de mélatonine. Et pour cela il y a deux conditions essentielles :

  1. Une bonne exposition au soleil : car c'est pendant l'exposition du corps à la lumière solaire que la peau et la pinéale synthétisent la mélatonine qui sera utilisée dans la phase nocturne. Cependant, il faut se méfier de l'exposition trop longue à la lumière, comme cela se voit lors de veilles prolongées ou devant un écran d'ordinateur car elle n'est alors plus suffisamment sécrétée et utilisée par l'organisme.
  2. Des plantes et aliments riches en ingrédients indispensables à sa production dans l'organisme. La mélatonine est synthétisée à partir de la sérotonine, laquelle a besoin pour cela de 5 Hydroxy Tryptophane. (Griffonia)


Pour augmenter la mélatonine on peut donc prendre :

Soit des plantes qui contiennent déjà de la sérotonine et même de la mélatonine comme c'est le cas du MILLEPERTUIS, mais à condition qu'il soit bien titré. On a en effet découvert que les fleurs de millepertuis, tout comme notre cerveau, contiennent à la fois de la mélatonine et de la sérotonine .

Soit des plantes riches en 5 HTP comme par exemple le GRIFFONIA, parce qu'elle est riche en tryptophane (5 Hydroxy Tryptophane - 5HTP) cette plante peut favoriser la synthèse de la sérotonine et par conséquent de la mélatonine.

 

Féminin bio.com

Voir tous les conseils

Notre conseil

Griffonia Griffonia